La Provence se découvre de plusieurs manières, et le voyage culturel n’est pas exclu, notamment dans le Pays de Fayence. Derrière le grand rideau naturel de ce territoire se cache en effet un patrimoine enseveli qui mérite d’être découvert. Mais avant, il est toujours nécessaire de ne pas passer à côté de la nature. Cette dernière est même inévitable puisque le Pays de Fayence est majoritairement occupé par des sites et des réserves à perte de vue. Rivières, lac, massifs et bien d’autres encore sont à découvrir, et ce obligatoirement.

Toutefois, vous devez trouver un hébergement dans une des localités de la région. Vous ne vous rendez sans doute pas compte, mais votre séjour de découverte a déjà commencé, surtout si ce point de départ est l’un des villages perchés, typiques de cette partie de la France. Vous y découvrirez une autre manière de se loger, dans ces maisons qui semblent toucher le ciel. Une autre manière de vivre est également à expérimenter dans ces adresses puisque les dédales de ruelles pavées racontent également une histoire formidable de la région. Dans ces petites promenades de santé, vous ferez connaissance des églises, des chapelles, des châteaux, mais aussi des monuments historiques qui ne demandent plus qu’être étudiés pour connaitre davantage sur le Pays de Fayence.

Les églises  et les chapelles les plus marquantes du Pays de Fayence

Ce sont les édifices les plus imposants et les plus visibles dans ces villages perchés, d’où l’importance de leur découverte lors d’un voyage culturel  au Pays de Fayence. Chacun des 9 villages de ce type possède en effet au moins un de ces édifices. Ces derniers sont ainsi nombreux, mais les plus célèbres restent les suivants :

L’église Notre Dame de l’Assomption de Callian

La particularité de cet édifice religieux datant de 1685 est son clocher quadrangulaire, surmonté de tuiles vernissées multicolores. Ce dernier démontre un style bourguignon, remarquablement réalisé par les compagnons du devoir. Cette première curiosité amènera forcément les visiteurs dans ses intérieurs dans lesquels se trouvent aussi des retables et des reliques de la patronne du village de Sainte-Maxime. L’abside de ce monument architectural est agrémentée d’ornements matérialisés essentiellement par un autel éclairé par les rayons du soleil qui pénètrent par les vitraux anciens. Les restaurations récentes des intérieurs ne font que rehausser la beauté  de cet édifice. Le clou du spectacle sera de pénétrer dans la salle du clocher et admirer l’œuvre d’art achevé par les personnages de l’époque.

La Chapelle de Saint-Sébastien ou des Pénitents Blancs à Mons

Dans cette place Saint-Sébastien, cette chapelle est marquée par la présence d’un retable en bois sculptée remontant aux années 1700. Ce dernier a été peint et est polychrome. La Chapelle accueille également 2 statues, à savoir Saint-Sébastien le Saint du nom de ce domaine et une autre de Sainte-Catherine D’Alexandre. Elle se met sous ses plus belles couleurs lors de la célébration de la journée des patrimoines dans le Pays de Fayence durant laquelle une messe est donnée uniquement en cette occasion. C’est également le meilleur moment pour y faire un tour.Comme anecdote, la Chapelle fut utilisée comme Mairie dans les années 60.